Tarif jaune de l'électricité EDF

Le Tarif Jaune était le tarif réglementé d’EDF pour les consommateurs nécessitant une puissance de compteur comprise entre 42 et 240 kVA. Il s’adressait donc aux professionnels : hôtels, grandes surfaces, exploitations agricoles, etc.

Disparition du Tarif Jaune depuis 2016

En application de la loi NOME, le tarif jaune a disparu le 1er janvier 2016. Tous les professionnels bénéficiant d'un contrat au Tarif Jaune ont donc du souscrire un contrat d'électricité à prix de marché avant fin 2015, soit chez le fournisseur historique EDF, soit chez un fournisseur d'électricité alternatif.

Aujourd'hui, seules les offres de marché sont disponibles pour les entreprises dont la puissance de compteur est supérieure à 36 kVA. De nombreux fournisseurs alternatifs proposent alors des tarifs très compétitifs pour les professionnels et un prix du kWh réduit, comme par exemple Direct Energie ou Eni.

En revanche, pour connaitre les prix de ces offres de marché, il est nécessaire de réaliser une demande de devis en ligne car les grilles tarifaires ne sont pas standardisées.

NB : Pour les clients dont la puissance de compteur se situe entre 3 et 36 kVA (particuliers, petits commerçants, professions libérales), les Tarifs Bleus d'EDF sont toujours en vigueur. Au contraire pour les industriels dont la puissance est supérieure à 250 kVA, les Tarifs Verts ont eux aussi disparus depuis le 1er janvier 2016 et les industriels doivent désormais se tourner vers les offres de marché.

Est-il possible encore de souscrire au Tarif Jaune ?

Le Tarif Jaune a disparu le 1er janvier 2016 et ce dernier ne peut plus être proposé à la souscription et les contrats en Tarifs Jaunes sont devenus caducs à cette date.

Résiliation du Tarif Jaune

Suite à la suppression du Tarif Jaune en 2016, aucun frais de résiliation n'ont été exigés Lors de cette transition en vertu de l'article L331-3 du Code de l'énergie, lorsque l'ont quittait les tarifs réglementés pour la première fois vers une offre de marché.

Auparavant, le contrat des tarifs jaunes était d’une durée d’un an et est tacitement renouvelable. Il était possible de résilier le tarif jaune à chaque échéance contractuelle, moyennant un préavis de 45 jours calendaires. A noter : en cas de résiliation anticipée du contrat, la totalité de la prime fixe restant à courir jusqu'à l'échéance contractuelle était facturée au client par EDF.

Offres Tarif Jaune des fournisseurs alternatifs

Aujourd'hui, les fournisseurs proposent bien souvent des tarifs réduits par rapports aux anciens Tarifs Jaunes, bien que les offres soient rarement standardisées. Les tarifs de ces dernières sont généralement proposés sur devis, dont il est possible de faire une demande gratuite en ligne.

A noter toutefois que le fournisseur d’électricité écologiste militant Enercoop propose une offre pour les anciens clients du Tarif Jaune standardisée, mais à des prix très élevés par rapport à l'ancien tarifs réglementé d’EDF Pro. Cette offre séduira les entreprises prêtes à payer leur électricité significativement plus chère que les tarifs réglementés pour participer à un projet sociétal et écologiste.

Comment était déterminé le Tarif Jaune ?

Comme le tarif jaune était un tarif réglementé, son évolution ne pouvait être décidée que par les pouvoirs publics et ce dernier augmentait régulièrement.

Évolutions moyennes du tarif réglementé jaune entre 2008 et 2014 (source : CRE)
Date 16 août 2008 15 août 2009 15 août 2010 1er juillet 2011 23 juillet 2012 1er août 2013 1er novembre 2014
Evolution +6% +4% +4,5% +3,2% +2% %2,7% +2,5%
Augmentation cumulée +6% +10,24% +15,20% +18,89% +21,26% +24,54% 27,04%

Le Tarif Jaune proposait des options différentes : selon la programmation du compteur, il était possible d'opter pour l’option base, qui garantit le même prix tout au long de la journée, ou d'opter pour l’option heure pleine / heure creuse, qui joue sur les baisses de consommation en heures creuses pour proposer une électricité moins chère par rapport au reste de la journée.