Engie pour les professionnels (GDF Suez Energies France) en 2018

Depuis juin 2012, GDF Suez Energies France est le regroupement des marques Gaz de France Provalys et GDF SUEZ Energies Communes. Cette marque propose des offres d’énergie pour les entreprises et les professionnels. Fin avril 2015, GDF Suez a adopté un nouveau nom. Il s'agit désormais d'Engie.

Les offres d'Engie (GDF Suez Energies France)

Une marque du groupe Engie

Le groupe Engie (ex-GDF Suez) est présent sur tous les continents et s’inscrit dans une logique de croissance responsable pour relever les enjeux énergétiques et environnementaux. GDF Suez répond aux besoins énergétiques (gaz naturel et électricité) assure l’approvisionnement et optimise l’utilisation des ressources afin de s’ancrer dans une démarche environnementale.

Le groupe propose des offres pour les particuliers (GDF Suez Dolce Vita) et des offres pour les entreprises et professionnels à travers la marque GDF SUEZ Energies France.

Positionnement sur le marché français et européen

GDF SUEZ Energies France appartient à la branche Energie Europe du groupe Engie, qui gère les activités de distribution de gaz naturel, de production d’électricité et de vente d’énergie sur le Vieux Continent.

La branche Energie Europe est très implantée en France grâce avec l’entité Engie (GDF Suez Energies France). La marque est leader sur marché du gaz naturel en France et se positionne en acteur verticalement intégré de la chaîne de valeur de l’énergie (de l’import à la fourniture du gaz, en passant par son stockage, son transport et sa distribution).

Grands Chiffres Engie

  • Nombre collaborateurs : 219 100 repartis dans 70 pays.
  • Chiffres d’affaire : 90 milliards d’€ en 2010
  • 11 milliards d’euros d’investissement entre 2011 et 2013
  • 1er groupe et 1ère marque mondiale dans le secteur des services au public.
  • 1er acheteur de gaz naturel en Europe
  • 1er réseaux de transport et distribution en Europe

L’actionnariat

Le capital est détenu en grande partie par des investisseurs institutionnels (40.3%) et par l’Etat Français (36%). Le reste est détenu par d’autres groupes (Sofina, CNP Assurances, groupe CDC) et par le public.

Le capital devrait davantage être ouvert dans les années à venir, conformément à l'annonce faite en 2018 par le ministre de l'économie Bruno Le Maire, qui participe au gouvernement d'Edouard Philippe.